Quel couteau japonais choisir ?

Le couteau japonais est un instrument de cuisine né de l’art japonais qui présente des caractéristiques spécifiques qui lui sont propres. Il en existe plusieurs types qui se distinguent les uns des autres par leurs caractéristiques et leurs usages. Découvrez les informations importantes à connaître pour effectuer un bon choix de couteau japonais.

Faites un choix en fonction de l’usage

le Santoku bocho

Il n’existe pas qu’un modèle de couteau japonais. En effet, selon vos besoins, un couteau japonais en particulier vous correspond davantage qu’un autre. L’élément déterminant dans votre choix doit donc être l’usage auquel vous destinez le couteau japonais que vous allez acquérir. En fonction de l’utilisation que l’on en fait, les couteaux japonais se distinguent comme suit :

  • Les couteaux japonais adaptés à la découpe des fruits et légumes : ils sont particulièrement ergonomiques et adaptés à un usage amateur. Vous n’avez, par conséquent, pas besoin d’être un professionnel pour vous en servir. C’est le cas du Nakiri par exemple ;
  • Les couteaux japonais adaptés à la découpe de la viande : Ils sont caractérisés par leur lame au tranchant particulier. Avec ce type de couteau, vous pouvez trancher des morceaux de viande de tout type de texture et même hacher les morceaux si vous le désirez. Ils sont surtout d’utilisation professionnelle. Le Deba bocho en est un exemple ;
  • Les couteaux japonais spécialement réservés à la découpe du poisson : Ce sont des couteaux japonais souvent fins et effilés, parfois longs, qui servent à nettoyer le poisson. Ils permettent également de trancher le poisson, le débarrasser des arêtes, le couper en morceaux ou de faire de la levée de filets pour certaines espèces de poissons. L’Unagisaki hocho, le Maguro hocho ou l’Oroshi hocho sont quelques exemples de couteaux japonais à poissons que vous pouvez trouver sur le marché.

Par ailleurs, il est possible de trouver en vente, des couteaux japonais multi-usages, car il faut l’avouer, l’achat de plusieurs couteaux japonais de différents types est relativement onéreux et lourd à supporter, surtout pour un non-professionnel de cuisine.

Le couteau japonais multi-usage le plus connu est le Santoku bocho. Il permet de réaliser de nombreuses opérations en cuisine telles que la découpe de viande, de légumes, de fruits, le hachage d’herbes et bien d’autres.

L’importance du fabricant du couteau japonais

couteau japonais

Le couteau japonais, nous le rappelons, a des origines japonaises. Par conséquent, lorsque vous désirez acquérir un couteau japonais, vous devez vous assurer du nom du fabricant. En effet, si le couteau japonais que vous souhaitez acheter a été fabriqué au Japon ou a été réalisé par une marque japonaise, vous avez la garantie qu’il est de fabrication authentique. Aussi pouvez-vous acheter des couteaux japonais de marques japonaises telles que : Tojiro, Kanetsune.

Toutefois, il n’est pas exclu que des fabricants européens par exemple, fabriquent des couteaux japonais. Les marques européennes sont tout à fait en mesure de réaliser des couteaux japonais simplement par le suivi des méthodes de fabrication japonaises. Il s’agit par exemple de la marque de couteaux japonais Miyabi qui appartient au groupe allemand Zwilling.

À lire …

Avantages et inconvénients de la cuisine sous vide.