Prendre des films et des photos avec un drone : Tuto

J’ai fait l’acquisition l’année dernière du drone DJI Phantom 3 pour prendre des photos et des vidéos pro des services que proposent mes clients (hôtels, maison d’hôtes, restaurants) et je m’en suis servi plus de 400 fois depuis. Il me suffit de proposer à mes clients l’offre de « Vidéo avec drone » avec un lien vers un exemple pour que tout le monde coche la case ! Les drones, c’est à la mode et tout le monde aimerais faire des vidéos belles pour mettre en avant ce qu’ils souhaitent. Cependant faire voler un drone c’est une chose, le faire voler pour prendre des vidéos, c’en est une autre…

Comme au cinéma

Le premier point important à approfondir c’est le choix du drone que vous allez prendre, j’ai moi-même un DJI Phantom 3, le premier que j’ai acheté qui me suis depuis plus d’un an, un 3DR Solo, le spécialiste que j’envoie pour les « missions dangereuses » c’est un drone ultra-précis tant pour ses mouvements que pour les mouvements de la caméra, c’est le meilleur dont je dispose, j’ai aussi un GoolRC X, un drone un peu moins cher que les deux autres et un peu moins doux dans ses mouvements, je l’envoie lorsque je n’ai pas envie d’envoyer un des deux autres au casse-pipe !

quadricoptre

Parmi ces 3 drones 2 possèdes des fonctionnalités qui nous intéressent pour faire de la vidéo : Les effets cinéma. Ces effets permettent au drone de se mettre en mode auto-pilote pour prendre un plan d’une certaine façon. Le drone peut se repérer dans l’espace grâce à une puce GPS insérée dans le drone et grâce à une caméra qui permet au drone de repérer sa hauteur et sa vitesse.  On peut par exemple définir deux points dans l’espace et demander au drone de faire un mouvement de translation en suivant cette droite, le drone se déplaceras en ligne droite d’un point à l’autre en s’arrêtant au bout de son parcours, vous laissant tous les contrôles de la manette pour diriger la caméra et les effets.

Parmi ces manœuvres pré-établies, on retrouve souvent :

  • Le travelling
  • La rotation autours du sujet
  • Le selfie qui s’éloigne
  • Le plan aérien fixe

A lire aussi : Comment voler sans se fatiguer ?

Attention aux règles !

Comme pour tout en France, il faut faire bien attention aux règles en vigueur avant de se mettre à l’oeuvre. La législation française relative aux drones est un peu embêtante pour des pros c16omme moi. Nous devons en effet faire immatriculer tous nos drones pour pouvoir utiliser les plans que nous filmons commercialement. Ce n’est pas tout, nous avons aussi une restriction d’accès aux espaces aériens et protégés (: centrales nucléaires) et nous ne pouvons pas voler au dessus d’agglomérations ou d’une foule… Aurais-je oublié de préciser qu’il est aussi nécessaire de passer un brevet technique d’ULM et déposer un plan de vol avant chaque mission pour finalement pouvoir aller prendre des photos depuis les airs ?

A lire aussi : Se déplacer en vélo pliant

Separator image Publié dans Maison.