Kit vélo électrique roue avant ou roue arrière ?

Envie de refaire peau neuve à votre vélo ? Il y a un moyen sûr d’y parvenir, et en avoir une complète satisfaction. Il suffit de l’équiper d’un kit vélo électrique. Cette méthode transforme votre bicyclette ou tandem classique en un vélo électrique. Du coup, il est plus performant.

Les modèles de kit vélo électrique les plus fréquents, sont ceux dont les moteurs se placent au niveau des roues. Au cours de leur installation, il se pose souvent un petit souci. Devrait-on mettre le kit au niveau de la roue avant ou plutôt la roue arrière ? Voici la réponse adéquate.

Avantages avec un kit vélo électrique

Que ce soit un type de kit ou un autre, il y a de ces atouts qui leur sont communs. En avoir connaissance, permettrait de bien se retrouver. En effet, nous avons avant tout l’aspect performance. Il nous arrive tous, de ressentir à un moment ou un autre le besoin d’avoir une bicyclette un peu plus rapide. Avec le kit vélo électrique, cela devient une réalité.

A visiter : www.youtube.com/watch?v=UoZqMA7mdBM

Le moteur alimenté par une batterie vient donner un coup de main à la roue qui, une fois transformée devient plus rapide. De quoi faciliter une utilisation plus exigeante de votre vélo. Cet ensemble de choses est couplé avec la réduction de la dépense en énergie au cours du pédalage.

D’ailleurs, si ce n’était pas une des règles régissant l’utilisation des vélos électriques qui imposait le pédalage, il aurait bien pu être mis de côté. Nous avons également l’avantage écologique qui est aussi reconnu pour les vélos simples. Pour finir, il y a cette sensation de plaisir total, lorsqu’on conduit le vélo doté de kit électrique.

Alors roue avant ou arrière ?

Il est évident qu’entre un kit vélo électrique installé au niveau de la roue avant et celui au niveau de la roue avant, il y aura des points de divergences. Il vous revient de faire un choix en fonction de vos préférences.

Pour la roue avant

La première des choses pour laquelle les cyclistes préfèrent ce type de kit est le prix. Pour la plupart, ils sont à des prix très abordables. Au-delà de cela, nous avons la facilité dans l’installation. Vous pourrez le faire vous-même sans avoir recours à l’expertise d’un professionnel.

En matière de performance, il faut dire que le kit répond bien. Toutefois, le conducteur peut se sentir mal à l’aise en ayant l’impression d’être tiré vers l’avant. Cela complique un peu la tâche dans le changement de direction, mais aussi au cours du démarrage. Il est tout de même le kit idéal pour la montée.

A regarder aussi : Comment choisir un rafraichisseur d’air ?

Pour la roue arrière

Le second type de kit est tout aussi intéressant. Même si son prix est un peu plus élevé, il ne démérite pas non plus. En effet, sa performance est beaucoup plus accrue que le type précédent. Si vous voulez faire du sport avec le vélo, il est ce qu’il vous faut.

Néanmoins, toutes ces qualités entrainent une petite contrainte au cours de l’installation. La roue arrière étant ralliée au système de pédalage, le moteur peut facilement rencontrer des problèmes de déraillement.

Visiter cette page

Separator image Publié dans Actu.