Comment fonctionne un compresseur d’air ?

Le compresseur d’air est présent dans notre vie quotidienne, dans la construction et dans l’industrie sous forme d’équipements, matériaux ou machines-outils. En 1650, le physicien et ingénieur allemand Otto Von Guericke a inventé la pompe à vide et a expérimenté la pression atmosphérique. Et ainsi a débuté l’utilisation de l’air comprimé. Aujourd’hui ses usages sont illimités.

Le concept

Pour que l’air puisse transmettre de l’énergie, il doit être augmenté jusqu’à une pression plus élevée.  Lorsque l’air comprimé est relâché il transmet de la puissance aux machines, habituellement par l’utilisation de pistons qui poussent l’air comprimé dans les deux sens. Il y a différentes gammes de compresseurs qui renferment des spécificités techniques qui les distinguent les uns des autres : à turbine, à palettes, à vis, à spirale, à lobe.  Mais il y a surtout les compresseurs à piston qui sont plus polyvalents et qui offrent toujours un excellent rendement.

Son fonctionnement

Le compresseur à piston dispose d’un moteur électrique et il pousse l’air vers un cylindre, au moyen d’une bielle et d’un vilebrequin, dans la partie descendante du piston ; cet air est comprimé et dirigé vers la cuve dans la partie montante du même piston. C’est un mouvement d’avant en arrière qui permet de comprimer l’air. Le principe de fonctionnement est identique à celui d’une pompe à vélo.  Il y a deux modèles de compresseurs à piston : le compresseur à simple effet ou le compresseur à double effet. C’est le piston qui fait la différence. Quand la compression d’air se fait d’un seul côté du piston, il s’agit du compresseur à simple effet. Quand elle s’effectue des deux côtés du piston, c’est un compresseur à double effet. La puissance d’un compresseur à piston varie : pour de faibles pressions ou de petits volumes à moins d’1 kW à de très hautes pressions où l’air est comprimé par palier. La puissance peut dépasser les 400 kW.

Après l’électricité, le gaz naturel et l’eau, l’air comprimé est considéré comme le quatrième fluide utilisé dans l’industrie. D’où l’importance de comprendre son utilité et son fonctionnement.

Pensez aussi à lire cet article.