Comment fonctionne une couveuse automatique ?

Le développement de votre poulailler passe par la multiplication de vos oiseaux. Pour cela, il faut que ces derniers pondent des œufs et couvent leur petit. Cependant, il arrive que cette couvaison naturelle ne se déroule pas comme il le faut.

Pour anticiper cela, vous avez la possibilité d’utiliser une couveuse automatique. Dans ce cas, il vous faut appréhender le fonctionnement de votre couveuse automatique pour en disposer comme il faut.

Le principe d’une couveuse automatique

Dans un poulailler, les oiseaux pondent plusieurs œufs par jour. Ensuite vient le moment de la couvaison où ils sont censés aider leur petit à éclore. Cependant, il arrive très souvent que ces animaux laissent leurs œufs à écart et ne s’en occupent pas. Dans ce cas, il est possible de procéder à la couvaison à l’aide d’une couveuse automatique.

Ainsi, les œufs sont mis les uns à côté des autres dans votre machine à incubation. Cette dernière leur apporte la chaleur nécessaire pour permettre leur croissance. Pour plus de commodité, il est essentiel de les placer par taille et par ressemblance de coquille.

A lire aussi, Les meilleures marques de bouilloires électriques

Le fonctionnement de votre couveuse automatique

Au préalable, il vous faut préchauffer votre couveuse automatique. Ensuite, procédez à la récolte de vos œufs. En réalité, les œufs ne sont pas tous pondus en même temps.

Il faut donc les recueillir dans un endroit rempli de sable ou de foin avant de les disposer dans la couveuse automatique. En ce qui concerne les œufs difformes ou sales, vous devez les maintenir à une température de 15 ° pendant un moment.

Vous pourrez ensuite placer tous les œufs dans votre couveuse automatique. Pour son bon fonctionnement, il faut que votre couveuse soit à une température de 37,5 °. C’est la température idéale pour commencer la couvaison. La chaleur est de ce fait diffusée peu à peu dans les coquilles et favorise le développement de vos œufs. De même, il vous faut régler le taux d’humidité de la couveuse automatique.

Ce dernier évolue avec l’espèce et la période de croissance de votre oiseau. Dans la plupart des cas, il vous faut régler l’humidité de votre couveuse à un taux de 40 % les premiers jours. Les derniers jours soit les 2 ou 3 derniers jours, vous pourrez monter l’hygrométrie à 65 %. Généralement, les couveuses automatiques disposent de bac d’eau. Cette dernière permet de gérer le taux d’humidité. Vous pouvez donc le remplir ou le désemplir en fonction de l’évolution de vos œufs.

Le retournement des œufs par votre couveuse

Pour obtenir des poussins bien développés, il est important de les retourner au moins deux fois par jour. Les couveuses automatiques disposent le plus souvent de cette option. Pour cela, il vous faut régler ce paramétrage sur votre couveuse automatique. Ainsi, vos poussins ne seront pas collés à l’intérieur de leur coquille.

Il n’est pas nécessaire de procéder à ce processus durant les derniers jours précédant l’éclosion de vos œufs. Aussi, lors de l’éclosion de vos œufs, il est inutile d’ouvrir votre couveuse ou de procéder à un changement de température. Cela pourrait entraver le processus d’éclosion de vos œufs.

Retrouvez les meilleures couveuses automatique ainsi que toutes leurs caractéristique en passant par Ici.