3G, 4G, 5G… Comprendre les normes de réseaux aujourd’hui.

La connexion internet est définie par le débit qu’elle propose. La connexion qui était autrefois limitée aux ordinateurs est maintenant accessible aux appareils mobiles (Smartphones, tablettes…). Pour les réseaux mobiles, la connexion est généralement reconnue par des normes représentées par la lettre G. La lettre G définie la génération de la connexion proposée. Il existe plusieurs générations de connexion et ces générations ne sont accessibles que depuis des mobiles compatibles. Un appareil qui utilise une norme récente comme la 4G peut capter la 2G ou la 3G, mais un appareil ancien qui ne capte que les anciennes normes ne pourra pas capter des normes récentes. Les normes sont donc rétro-compatibles. Il existe plusieurs normes en partant de la 2G au 5G. Ces normes sont parfois mal comprises surtout après la sortie de plusieurs termes techniques.

La norme 2G

Cette norme est presque éteinte, car rare son ceux qui l’utilisent par contre, autrefois, elle était tout à fait populaire. Il existe 3 normes qui ont été couvertes par la 2G. Il y avait la norme 2G GSM qui était la seconde génération mise en place. La première génération était une génération exclusivement destinée pour les appels téléphoniques. La 2G GSM est née en 1982. Elle était également dédiée aux appels téléphoniques, mais avec une qualité qui dépassait largement la première génération.

Elle avait un débit de 9.6 Kbits/s pour ce qui est des appels. Après cette norme, la 2.5G GPRS est sortie. Elle était destinée à faire des échanges d’SMS et permettait des navigations basiques WEB et WAP. La dernière norme 2G est la norme 2.75G EDGE. C’était la première norme pour accéder à l’utilisation des applications multimédia. Elle disposait d’un débit de 384 Kbits/s.

La norme 3G pour entrer un peu plus dans un monde moderne

La 3G est la troisième génération des normes de réseaux. Elle signait l’ouverture de l’accès aux Mégabits. Elle avait une capacité de débit de 2 Mbits/s. Certes, le débit est faible, mais elle a donné naissance à l’accès aux lectures, aux téléchargements, aux réseaux sociaux, aux mails… Après cette norme, on peut trouver la norme 3.5G et la norme 3G+. Ces deux normes utilisent la technologie HSDPA ou pour faire simple, le téléchargement de paquet d’accès à haute vitesse. Le débit de ces deux normes atteint les 14.4 Mbits/s.

La norme H+ encore présent sur certains téléphones

Avant la sortie des normes actuelles et après les 3G, la norme H+ a été mis en place. On peut encore la voir sur de nombreux téléphones lors d’une connexion. Elle atteint un débit de 42 Mbits/s et elle a été la base des normes qu’on connaît actuellement.

La norme 4G et 5G

4G est la dernière norme proposée pour l’instant. Son débit est de 150 Mbits/s. Elle dépasse toutes les générations connues jusqu’à maintenant. Cette connexion arrive presque à défier la fibre optique et la connexion ADSL, mais le seul bémol est le partage de la connexion qui est assez complexe si on n’utilise pas de support. Un routeur 4G peut être associé à cette connexion afin de pouvoir faire un partage avec plusieurs machines à la fois. Le routeur 4G sera doté de plusieurs ports de connexion afin de permettre le branchement et l’accès à une connexion partagée. Ce routeur 4G pourra réceptionner plusieurs ordinateurs, plusieurs téléphones fixes et des clés USB en même temps pour leur donner accès à la 4G. En ce qui concerne la 5G, ce sera la cinquième génération, mais elle n’a pas encore été mise en place. Cette norme a pour objectif d’atteindre un débit en Gigabits. Les professionnels cherchent à la perfectionner pour atteindre 15 Gigabits/s. La 5G sera donc la norme du futur.

A lire aussi : Choisir son prochain aspirateur eau et poussières

Separator image Publié dans Geek.